Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2009

Concomitances

 

Cette note figure désormais dans le recueil

Les ombres de la caverne

Editions Hermann, juillet 2011

Commentaires

Le tsunami grippal, c'est tempête dans un verre d'eau français. Durant mon séjour de trois semaines aux USA le mois dernier, à peine quelques lignes (10 pour les plus longs articles) en pages intérieures des journaux. La France frileuse aime les psychoses. Jouer à se faire peur, se croire plus forts contre la grippe, çà ne mange pas de pain, et ce la évite d'entrer plein pot dans le grand jeu mondial de la création. Le mental est occupé à autre chose, il est "préoccupé" au sens propre. Pendant ce temps, bien pire que la grippe, le chômage grimpe en flèche, le Loto explose et la créativité est en panne, puisqu'au pays de Louis XIV, l'innovation de terrain et les articulations horizontales font peur. Il nous reste ces sordides histoires de Justice et de gros sous. Des laboratoires pharmaceutiques à Clearstream, du pain et des jeux, parfois mortels, qui font la fortune du Canard Enchaîné. Rien de nouveau, les gladiateurs aussi étaient immolés dans l'arène. Car dans notre confort rabougri, à l'abri d'un Palais de Cristal dont nous n'avons plus les moyens de nettoyer les vitres, nous sommes revenus au temps de l'arène, et non pas du stade comme on voudrait nous le faire croire. Et tandis que les citoyens média-encapsulés regardent fascinés le théâtre des apparences, d'autres pièces se jouent, que les observateurs du monde "entre les lignes" nous laissent entrevoir. C'est sur les blogs que cela se passe, plus dans les journaux. Merci Thierry.

Écrit par : Christian Mayeur | 26/09/2009

Bonjour,

Faut-il y voir là que notre Démocratie soit un tantinet grippée ?
D'aucuns se diront déjà vaccinés par tant d'épreuves à surmonter.
Après tout, une piqûre de rappel démocratique ne ferait peut-être pas de mal à d'autres !

@+
JLB

Écrit par : Jacques Le Bris | 26/09/2009

Le distilbène était, sans doute, efficace contre les fausses couches. En revanche, il y en a quelques uns, nés à cette époque-là, qui s'en tienne une vraie et le Distilbène n'a apparemment eu aucun effet sur ce phénomène...

Écrit par : balout | 26/09/2009

Blogs are so interactive where we get lots of informative on any topics nice job keep it up !!

Écrit par : dissertation | 27/09/2009

Les commentaires sont fermés.