Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2010

Titanics

 

Cette note figure désormais dans le recueil

Les ombres de la caverne

Editions Hermann, juillet 2011

26/06/2010

The show must go on!

No comment:

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/06/22/04016-20100...

19/05/2010

L'argent destructeur

 

Pendant que l'Europe donne de la bande, la reprise est repartie aux Etats-Unis et les économistes font des gorges chaudes: une fois encore voilà démontrée la supériorité du modèle néolibéral!

Cependant, il ne faudrait pas oublier si vite comment le monde occidental a été mis sur le flanc par une crise qui, à l'origine, était un problème intérieur à l'Amérique.

Extrait d'une interview de Paul Jorion, l'un des rares économistes à avoir annoncé l'explosion des subprimes (aujourd'hui, tout le monde vous dira que c'était prévisible):

"Dans ce contexte, le crédit est devenu, surtout aux Etats-Unis, une sorte de salaire d'appoint appelé à protéger contre la chute du niveau de vie et aussi contre un effondrement total de la demande. Mais les crédits signifient le paiement d'intérêts. Cinq pour cent ne semble pas a priori énorme, mais quand on doit payer un crédit immobilier 5,3% sur trente années, comme cela est courant aux USA, on aura payé en fin de période le prix de la maison deux fois. Pendant ce temps-là, la spéculation poussait toujours davantage les prix immobiliers à la hausse. La valeur d'une maison pour une famille en était venue à correspondre à trente années de revenu disponible."

Pour lire la totalité de l'interview où Paul Jorion explique comment le crédit est devenu cette sournoise panacée: http://www.pauljorion.com/blog/?p=11828#more-11828

sans-logis-593299.jpgJe ne peux m'empêcher de rapprocher ce propos d'une photographie parue dans L'Internaute de ce jour avec la légende ci-dessous:

Un drapeau américain flotte dans un campement de sans-logis à Sacramento, en Californie, le 15 mars 2009. A cause de la crise, on estime à 1,5 million le nombre de personnes qui sont venues s'ajouter aux 3,5 millions de SDF aux Etats-Unis. © Max Whittaker / Reuters

Vous pouvez la voir en taille normale à cette adresse:

http://www.linternaute.com/actualite/magazine/photo-reute...