Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2010

De berger à bergère

 

Lasse d'être la cible du sempiternel donneur de leçons que sont les Etats-Unis, la Chine vient de publier un rapport sur les Droits de l'homme... en Amérique. Cf. le lien in fine.

Comme l'explique Jean Ziegler, la mémoire des peuples diffère. Les histoires que se racontent vainqueurs et vaincus, maltraitants et maltraités, ne sont pas les mêmes. Celui des deux qui n'a pas souffert a une propension à l'oubli, tandis que celui qui a subi, s'il reste discret, se souvient. Chez les peuples qui ont été soumis avec barbarie au nom de notre mission de civilisateurs, la mémoire est plus longue que nous voulons le croire et leur interprétation de l'Histoire n'est pas celle qui nous donne bonne conscience.

En l'occurrence, alors que nous les avons escamotées, la Chine n'a pas oublié les guerres de l'Opium. Plus récemment, il ne lui est pas passé inaperçu que nous avons fermé les yeux sur tout ce que nous lui reprochions - Tibet, Falun Gong, etc. - afin de participer à la grand'messe du business des JO de Pékin. Et, bien sûr, elle ne perd pas de vue que sans l'argent qu'elle n'a cessé de leur avancer, les Américains du Nord, depuis longtemps, auraient dû arrêter de consommer. Alors, vous croyez vraiment que l'Empire du Milieu peut prendre au sérieux les remontrances du Père la Morale ? Demain, tout au contraire, c'est lui qui nous donnera des leçons, y compris d'écologie.

http://news.xinhuanet.com/english2010/china/2010-03/12/c_...

Les commentaires sont fermés.