Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2010

Mythomanes

Certaines chaînes de télévision sont devenues un bouillon de culture étrange. Il semble qu'on n'y sache plus trop bien distinguer le reality show de la réalité. D'un côté, s'agissant des téléspectateurs, on cultive l'abêtissement. De l'autre, celui des collaborateurs, les méthodes de formation semblent s'adresser à des commandos d'élite. Dans un cas comme dans l'autre, peu d'humanité, mais une belle palette de perversités. Des marins fous sur un bateau ivre...

http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-05-20/france...

http://www.leparisien.fr/actualite-people-medias/respect-de-la-dignite-l-emission-dilemme-rappelee-a-l-ordre-par-le-csa-01-06-2010-946378.php

 

Commentaires

Thierry ce n'est pas vraiment un commentaire à propos de votre note dont j'approuve le "sens".
Hier je pensais aux mesurettes qui ont été mises en place pour combler le déficit budgétaire de notre pays...
La plus choquante n'est-elle pas précisément de faire payer la taxe TV à de pauvres gens non imposables ? Ceux qui ne font pas partie de "l'élite intellectuelle" ! N'est-on pas en droit de se demander en quoi la programmation "hallucinante" de nos chaînes nationales les concerne ?
Madame Criquioche, épicière cauchoise à la retraite, qu'aurait-elle envie de regarder ? qui s'en soucie ?

Écrit par : Françoise | 08/06/2010

Je suis aussi consterné que toi par ces émission.
Et pourtant cette madame Laroche joubert que j'ai vu dans une émission a l'air normal.

Écrit par : bernard | 08/06/2010

Si les bandits avaient l'air de bandits et si les fous avaient l'air de fous, les choses seraient plus simples... "Homo sapiens et demens" insiste Edgar Morin. A la fois l'un et l'autre et dans la même personne! Tout d'un coup, ça déraille...

Écrit par : Thierry | 08/06/2010

Guy Debord avait prévu tout cela. Les contestataires des années 60, que l'on a tant ridiculisés et vilipendés, s'opposaient justement à ce modèle de société. Que l'on ne dise pas qu'on ne savait pas...

Écrit par : Pierre | 09/06/2010

Les commentaires sont fermés.