Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2011

Jeu de l'oie

Dimanche matin, à la terrasse du Pierrot, je lisais dans le journal des Sables d'Olonne qu'un jeune homme avait été arrêté après avoir dérobé des aliments et des boissons dans un hypermarché. Un véritable amateur car il avait pu être reconnu grâce aux enregistrements des caméras de sécurité!

C'est sans doute ce qui lui a valu la clémence du juge: deux semaines d'emprisonnement. Le magistrat, cependant, lui demanda s'il était d'accord pour effectuer un travail d'intérêt général. Et notre jeune homme de s'exclamer: "J'en serai ravi. Cela fait longtemps que je n'ai pas travaillé!"

Bien sûr, on peut se gausser, dire qu'il a voulu se payer la tête de la cour ou se la jouer "pauvre gars honnête'".

Moi, je constate simplement qu'on lui a proposé d'accomplir une tâche utile et je me demande pourquoi il fauit passer par la case "vous êtes en prison" pour avoir une telle offre.

22:45 Publié dans Gribouille | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

L'autre jour j'étais choquée d'apprendre qu'en Allemagne pour les chômeurs, il y avait obligation d'accepter un travail à 1€ de l'heure sans aucune charge pour l'employeur...
Et je me demandais pourquoi un SEL ne serait pas institué plutôt que cela en fonction des besoins précis des chômeurs ?

Écrit par : Saint-Arroman | 12/04/2011

Les commentaires sont fermés.