Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2008

Commerce équitable

Au pays du libéralisme, lorsqu'un pays étranger s'oppose à la diffusion des OGM sur son territoire, c'est une entrave archaïque aux lois du marché.

Dans ce même pays, quand une entreprise étrangère en concurrence avec une entreprise nationale remporte un contrat, c'est aussi une entrave aux lois du marché: on fait un procès à l'acheteur*.

Moralité: ce qui est à toi est à moi, mais ce qui est à moi reste à moi.

On pourrait se contenter de hausser les épaules si nous n'avions pas, en France, une tendance à la vergogne devant les donneurs de leçons d'Outre-Atlantique.

S'il y a une chose que nous devons comprendre - et aussi bien à Bruxelles qu'à Paris - c'est que l'intoxication idéologique fait partie de la stratégie du capitalisme américain.

Alors, chaque fois que c'est pertinent pour nos intérêts, faisons comme eux: jouons l'exception sans honte aucune!

* Je fais allusion évidemment au dernier rebondissement du match Boeing / Eads.

Les commentaires sont fermés.