Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2009

Pour une poignée... d'Euros

Jusqu'à présent on avait surtout vu des libéralités qui ne se cachaient pas. Voici venir une autre technique: les prêts aux copains:

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/08...

Quand je considère toutes ces manipulations qui se font sans plus de discrétion que de vergogne - les bonus des banques américaines qui en 2008 excèdent leurs bénéfices et qui, en 2009, repartent bon train malgré la crise, et maintenant le scandale islandais - je me demande si les rats ne sont pas en train de se servir avant de quitter un navire dont ils présument qu'il va couler...

Sinon, je ne comprends pas ce pillage aussi obsessionnel qu'impudent.

Les commentaires sont fermés.