UA-110886234-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2009

Paradoxe

Une étude canadienne suggère que les personnes s'étant fait vacciner contre la grippe saisonnière pourraient être plus fragiles en cas de contamination par le virus de la grippe porcine H1N1: http://www.cbc.ca/health/story/2009/09/23/flu-shots-h1n1-...

"Surprenant, non ?" comme aurait pu dire le regretté Desproges... 

11:52 Publié dans Avanies | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : grippe porcine, h1n1

Commentaires

Bonjour,

Cela ne me parait là que pur bon sens.

La grippe A H1N1 touche plus gravement les personnes dites à risque. On peut supposer que celles-ci soient fragilisées par quelque chose.
Alors lorsqu'on est vacciné contre une grippe, on est en principe apte à affronter ladite grippe, mais momentanément affaibli et donc une proie facile pour la seconde souche. Ceci est valable tout le temps ; dès que deux grippes circulent en même temps et que l'une des souches est très récente.
C'est l'effet Kiss Cool !

D'où la difficulté de communiquer sur le sujet. Faut-il se faire vacciner une fois ou deux fois ? A quel intervalle minimum ?

Sachant que la grippe A H1 N1 est relativement bénigne et que les personnes de plus de cinquante ans en sont naturellement protégées...
Se faire vacciner devient une affaire de loterie cette année, à chacun de prendre sa décision en fonction de son état de santé.
Les plus angoissés peuvent toujours rédiger leur testament en attendant, ce ne sera pas du temps de perdu quoi qu'il arrive.

Cordialement
JLB

Écrit par : Jacques Le Bris | 12/11/2009

Les commentaires sont fermés.