Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2010

Hybris

TourDub.jpgUn exemple d'hybris - d'ivresse de la démesure - cette dérive psychique qui, selon les Grecs de l'Antiquité précédait les grands naufrages. Certes, elle est belle cette tour. On peut en admirer l'élan, les formes, la prouesse technique. Mais sera-t-elle jamais habitée ? Plantée comme une provocation au milieu d'un désert stérile, anti-écologique au possible, sera-t-elle un jour autre chose que le témoignage de la folie contemporaine, le symbole de nos errements et de nos artifices ?

http://www.liberation.fr/monde/1101727-burj-dubai-la-plus...

14:00 Publié dans Gribouille | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : dubaï, démesure

Commentaires

et comment vivre dans un monde où des milliards de dollars sont consacrés à un jouet aussi puéril et inutile qu'un phallus géant tandis que des petits d'hommes se terrent et meurent dans le silence ?

Écrit par : Pierre BS | 05/01/2010

La mesure de l'égo est sans doute dans ce cas inversement proportionnelle à celle de l'inelligence et de l'humanisme.....

Écrit par : Colette | 05/01/2010

C'est à dire quand le phallus n'est plus symbolisé..l'homme se prend pour Dieu.

Écrit par : Gentis | 13/01/2010

Les commentaires sont fermés.