Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2010

Tiens, tiens...

Même le très sérieux journal La Tribune s'en fait l'écho, le réchauffement climatique n'aura peut-être été qu'une des plus belles forfaitures de ce début de siècle. Peut-être aurait-il mieux valu que le débat eût lieu plus tôt (sauf pour ceux à qui cette interprétation de la fonte des glaces a permis d'engranger quelques millions de dollars):

http://www.latribune.fr/journal/edition-du-0602/evenement...

Commentaires

Cher Thierry, de mon point de vue personnel, face à la complexité des phénomènes climatologiques et des équilibres naturels, un peu d'humilité me parrait indispensable. Sans jetter la pierre à quiconque l'attitude la plus sage me semble être celle du principe de précaution : faute de savoir si nos modes de consommation d'énergie ont un impact ou pas, n'est il pas de l'ordre du simple bon sens d'éviter la gabegie en isolant nos maisons et modérant notre consommation ? ! Par respec pur et simple pour ces ressources que la nature nous offre et qui sont comme nous le savons limitées puisque la planette à ses limites physiques. Toute autre polémique me fait penser des choses qui se disent très vulgairement "masturbation intellectuelle" ou plus civilisé "much ado for nothing" (Shakespeare)

Écrit par : Anette | 11/02/2010

Les commentaires sont fermés.