Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2010

De Martin Luther King

 

"La psychologie moderne possède un mot qui est sans doute utilisé plus que tout autre en psychologie; c'est le mot "inadapté"... Certainement, nous voulons être bien adaptés dans notre vie afin d'éviter les névroses et les tendances schizophréniques. Mais je voudrais vous dire mes amis, en guise de conclusion, qu'il y a des choses dans notre société et des choses dans notre monde auxquelles je suis fier de me sentir inadapté. Et j'espère que tous les hommes de bonne volonté resteront inadaptés à ces choses jusqu'à ce que cette bonne société en prenne conscience.
Je dois vous dire très honnêtement que je n'ai aucunement l'intention de m'adapter à la ségrégation ou à la discrimination raciale. Je n'ai aucunement l'intention de m'adapter au fanatisme religieux. Je n'ai aucunement l'intention de m'adapter à des conditions économiques qui enlèvent ce qui est nécessaire au plus grand nombre pour assurer le luxe de quelques uns. Je n'ai pas l'intention de m'adapter à la folie du militarisme et à l'inefficacité de la violence physique...
En d'autres mots, je suis maintenant convaincu que nous avons besoin d'une nouvelle organisation dans notre monde. L'Association Internationale pour la Promotion de l'Inadaptation Créative..."

18 décembre 1963

Commentaires

Bon, alors cher Thierry, quand créons-nous l'AIPIC ? Lors de ton séjour prochain à La Coursive ? Amitiés. C.

Écrit par : Christian Mayeur | 31/05/2010

OUI! Promis, craché, juré!

Écrit par : Thierry | 31/05/2010

Oui Thierry... et je veux faire partie de l'association ! (: Dans la même veine, je veux rappeler les magnifiques travaux de Georges Devereux, ethno-psychologue, sur les sociétés pathologiques...

Écrit par : POUILLY | 01/06/2010

On le fait! Cochon qui s'en dédit!
Sylvie, ton Georges Devereux m'intéresse...

Écrit par : Thierry | 01/06/2010

Bonjour Thierry,
Selon l'usage, le crachat vient sceller la promesse et le serment, et non l'inverse, ce qui donne, dans le bon ordre :
"Promis, juré, craché !" ;-)
Je n'ai rien à ajouter à "Cochon qui s'en dédit !", mais j'apprécie l'expression, je ne la connaissais pas... :-)

Écrit par : Christelle | 24/06/2010

;-)

Écrit par : Thierry | 24/06/2010

Les commentaires sont fermés.