Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2009

Alain Refalo

Je sais qu'en tant que simple parent d'élèves après avoir été élève moi-même, on me déniera la compétence à juger les décisions ministérielles concernant les programmes et l'organisation scolaires. Je n'en ai pas moins mes idées sur la question. Je les garderai cependant pour moi dans l'immédiat, car ce que je veux souligner là, c'est le courage et la cohérence d'un homme qui - je ne juge pas le fond - se dresse contre le système, déclare clairement sa désobéissance et assume les risques qui en résulte. Le cas est trop rare dans nos sociétés de grogne mais de servilité pour ne pas être mis à l'honneur: 

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/2009072...

 

12/02/2008

3èmes rencontres de la motivation

Invitation transmise par Armen Tarpinian et Transversales Science & Culture
Jeudi 14 février 2008 à 19 H, ASIEM 6, rue Albert de Lapparent, 75015 PARIS (Métro : Ségur)
L’école doit repenser la réussite...
Quel sens l’école donne-t­elle à « la réussite » ? Les valeurs et les comporte­ments qu’elle induit ne vont-ils pas à contresens de ses aspira­tions démocratiques ? L’égalité des chances ne masque-t-elle pas l’essentiel : l’obligation d’assurer la réus­site de tous ?
http://grit-transversales.org/article.php3?id_article=255

08:05 Publié dans Vivre | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : école, société

08/11/2007

Chagrin d'école (2)

A la lecture de ma précédente note, Armen Tarpinian me signale la publication en septembre dernier d'un recueil de textes du grand psychologue - encore trop méconnu - Paul Diel sous le titre: Le besoin d'amour.

De la présentation ci-jointe que je vous invite à lire, j'extrais cette citation :

"Nous pouvons trouver dans l’analyse des réactions de l’enfant devenu élève, des éclaircissements essentiels sur ce qui se vit actuellement à l’école. Diel montre que les multiples et graves causes matérielles et sociales qui co-déterminent le désarroi et les comportements inadaptés de l’enfant, ne suffisent pas à les expliquer. Nul n’a décrit avec une telle finesse et précision ce que l’enfant peut éprouver, déchiré qu’il peut être entre le besoin vital de jeu et les exigences du travail scolaire, surtout quand les situations d’échecs où cela peut l’entraîner atteignent profondément ses besoins d’estime et de confiance en soi et dans la vie. Diel parle même de « la tragédie de l’enfance".

Paul Diel_Le besoin d'amour_présentation.doc