UA-110886234-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2007

Attitudes prospectives

Un bref écho pour vous signaler l'arrivée en librairie ces jours-ci du livre «Attitudes prospectives, Éléments d’une histoire de la prospective en France après 1945» sous la signature de Philippe Durance et Stéphane Cordobes.

Au travers d’entretiens avec quelques uns des grands témoins ou acteurs de la prospective française (Serge Antoine, Jean-Paul Bailly, Armand Braun, Michel Crozier, Michel Godet, Pierre Gonod, Jean-Paul Guillot, Édith Heurgon, Hugues de Jouvenel, Josée Landrieu, Jacques Lesourne, Jérôme Monod et Pierre Piganiol), cet ouvrage fournit les principaux repères, historiques, conceptuels et pratiques, pour comprendre la prospective d’aujourd’hui.

07:00 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Prospective, management

Commentaires

On dit que l'obésité est un phénomène contemporain et honteux. D'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai connu des gros heureux et qui attiraient sur eux des regards de sympathie. Jadis, le gros était un "bon" gros. J'ai quelque admiration pour certains ventrus historiques tels Balzac, Jaures, Churchill, Hitchcock et bien d'autres. Quelle est cette nouvelle norme qui fait que minceur s'associe, dans l'obscurité de notre subconscient, avec hygiene, santé, civisme, respect de la nature... Que sais-je?...
Le gros jouit, sans doute plus que les autres, des bienfaits que lui offre la nature.
Aimer la bonne chère devient un art majeur dans lequel nos prêcheurs de bonnes résolutions manquent singulièrement de talent. Moi, je les tiens surtout pour de tristes convives.
Mais il faut bien que les convives...
Les (vrais) gourmands sont mes amis!
J'ajoute qu'à la lecture de ce propos, j'ai trouvé plaisant qu'on en vienne à dire qu'en matière d'alementation, ce qui n'est pas riche est cher! Enfin, en gros...

Écrit par : Balout | 20/12/2007

Veux-tu dire que, selon toi, le système économique décrit n'est pas criticable ?

PS: je crois que ta note n'est pas reliée au bon article!

Écrit par : Thierry | 21/12/2007

Les commentaires sont fermés.