Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2008

Vous en dites quoi ?

Voici quelques pincées d'information prises ici et là.

D'abord, en date du 22 octobre, sur le blog de Paul Jorion (qui est de ceux qui avaient annoncé la crise des subprimes) : "Mais les affaires reprennent : on apprend que les banques américaines qui ont chacune reçu 25 milliards de dollars du contribuable (enfin, indirectement) ont l’intention d’en passer une partie en dividendes, une autre partie à racheter leurs concurrentes moins chanceuses et qu’elles utilisent une portion de l’argent qu’elles ont reçu - attachez vos ceintures ! - à faire du lobbying visant à l’annulation des mesures gouvernementales de semi-nationalisation. Est-ce que ce n’était pas plutôt de l’argent qu’on leur avait insufflé pour qu’elles puissent le prêter à faire des choses utiles ?" Cf. http://www.pauljorion.com/blog/

Maintenant, sous la plume de Maria Chiara Rioli (Le Monde diplomatique du 24 octobre): "Depuis des semaines, les homélies sur la « moralisation » de l'économie se multiplient. Et le gouvernement de M. Berlusconi ne veut pas être en reste. Le parlement, qui discutait du décret pour le sauvetage de la compagnie aérienne Alitalia, a découvert un article jusqu'alors passé inaperçu, l'article 7 bis. Celui-ci explique que les délits liés aux krachs financiers d'une entreprise ne sont pas passibles de poursuite, à moins que ceux-ci ne se déclarent en faillite. Il modifie ainsi la loi «Marzano» sur les sauvetages des grandes entreprises et celle concernant le droit de la faillite de 1942. Si une société se contente de proclamer son insolvabilité ou si elle est confiée à des administrateurs judiciaires, les managers ne risquent rien. Ainsi, MM. Calisto Tanzi et Sergio Cragnotti, responsables des krachs Parmalat (2003) et Cirio (2002), auraient échappé aux poursuites si, à l'époque, cet article 7 bis avait été adopté." Cf. http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2008-10-24-Italie-l-impunite-des-managers

Enfin, pour finir avant que vous criiez grâce, voici une vidéo où Colin Powell annonce une attaque terroriste visant les États-unis le 21 ou le 22 janvier au lendemain de l'investiture du nouveau président. Je me suis souvenu des analyses d'Emmanuel Todd qui disait que le seul moyen aujourd'hui pour les États-unis de conserver le leadership mondial, c'était d'être le gendarme du monde. En regardant la vidéo, je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir à l'esprit l'image du pompier pyromane... Cf. http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=10655 . Et je m'étonne aussi qu'une assertion aussi spectaculaire n'ait pas été plus largement reprise dans les media. Il est vrai que, si on aime à se faire peur, on a déjà les conséquences du tsunami financier pour passer l'hiver.

Commentaires

Je suis toujours admirative de la patience avec laquelle Thierry nous tient en alerte avec le talent qu'on lui (re)connait.
..et je suis aussi admirative de notre flegme indéfectible à continuer à avaler ces monceaux de monstruosités , tel le gavage des oies, sans que personne (moi y compris) ne mouffte autrement qu'en s'indignant chacun derrière nos ordis : restons polis, tout de même ! ! !
On s'indigne dignement, proprement....c'est moins dérangeant
quid des conséquences, par exemple des nouveaux chômeurs qui fleurissent partout : ici à Toulouse, j'ai appris hier la fermeture de l'usine Molex de Villemur sur Tarn avec ses nouveaux petits 330 chômeurs, une goutte d'eau, bien sur ! etc...
Jusqu'à quand nos electrocardiogrammes plats ? (je dis bien cardio car encéphalos...eux carburent à fond, problème : le céphalo est souvent coupé du cardio)

"On ne voit bien qu'avec le coeur " dit le Petit Prince
Et si on refléchissait bien aussi avec le coeur...ça me réconcilirait avec les intellectuels !

Pourquoi continuons nous à nous accepter complices ?
pour quand le boycott des impôts, quand le boycott des banques (par exemple)..;comment ...je ne sais mais plutot que d'utiliser la notre cervelle pour se la gratter, se décider à faire kekchose?

que nous faut-il de mieux ou de pire ?

chaque ego croit qu'il va s'en sortir mieux que le voisin...ce n'est pas de la méchanceté ..une simple cécité du coeur...on appelle ça "l'ignorance" dans les enseignements bouddhistes.

"C'est pas moi, c'est les autres"...Abd Al Malik (ce n'est pas le nom d'un terroriste islamiste mais d'un chanteur français ; 1 des titres de son cd "Gibraltar").

extrait d'une petite chanson écrite en 1939

Ecoutez le monde en folie
Vive la mort vive la fin
Pas un ne crie : "vive la vie"
Nous sommes tous des assassins !
....
C'est toute la la terre qui gronde
bonne saison pour les volcans
on va faire sauter le monde
Cramponnez vous
Tout fout l'camp

et la haut les oiseaux qui nous voient tout petits,
si petits
tournent, tournent sur nous
et crient "aux fous, aux fous".

La Vie pourrait être si belle
si l'on voulait vivre d'abord
etc...
texte de Raymond Asso
Bon dimanche

Écrit par : Gentis | 26/10/2008

Les commentaires sont fermés.