Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2009

Business as usual

Le New York Times constate que, face à la réforme de la santé poussée par Mr O, les fabricants de médicaments ont déjà augmenté leurs prix. Si ce n'est pas de la prédation... C'est la loi du marché ? Bien sûr! La nouvelle politique de santé solvabilise des besoins jusque là insolvables - ceux des pauvres qui étaient dans l'incapacité de se soigner - et le résultat c'est l'augmentation des prix. C'est mécanique, c'est juste, circulez il n'y a rien à voir. Ce qui est sûr, c'est que l'industrie pharmaceutique va s'enrichir et l'Etat s'appauvrir. Peut-être aussi les bénéficiaires de la réforme auront-ils accès à moins de médicaments que prévu.  

On peut pousser la réflexion vers des registres politiquement incorrects et se demander qui, dans ce système, se fait avoir en apparence - ou est complice. On peut aussi se demander quelle analogie il y a entre la réforme de la santé aux Etats-Unis et le plan de vaccination contre le virus H1N1 en France.

http://www.nytimes.com/2009/11/16/business/16drugprices.h...

Les commentaires sont fermés.