Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2010

Efficacité

Voici quelques mois, me rapporte un ami d'enfance digne de foi, dans le tortillard qui relie Bordeaux à Marmande, un homme se levait de temps en temps et jetait par la fenêtre de la voiture une sorte de poudre qu'il prenait d'une grosse boîte grise posée près de lui. Puis il relevait la vitre et se rasseyait, le temps que le train eût parcouru quelques kilomètres. Et alors, même manège. Mon ami, curieux de nature, lui demanda ce qu'il faisait. "C'est de la poudre contre les tigres" lui répondit l'autre avec une belle sérénité. "Mais on n'a jamais vu de tigre dans cette région, on n'en a même jamais vu en France!" s'exclama, alarmé, mon compère qui, étant instit', a de la culture. "Justement! Cela prouve son efficacité!" affirma l'autre sans se démonter le moins du monde.

Toute ressemblance avec des personnages ou des évènements actuels ne serait évidemment que le fruit de votre imagination.

http://www.ipetitions.com/petition/gouv-grippe-a/

Commentaires

Bonjour,

Je suis heureuse, alors que j'errai sur internet à la rechercher d'informations sur les vaccins, de tomber sur votre blog on ne peut plus intéressant et surtout, tout contenu dans le lit d'une philosophie (réf.votre rubrique"à propos") qui est totalement mienne sans que je n'aie pu, jusqu'à maintenant, l'exprimer aussi bien que vous le faites.
A très bientôt car j'ai de nombreuses choses à lire par chez vous.

Merci pour votre esprit critique, seul garant de notre liberté de pensée!

Écrit par : marje | 16/02/2010

Merci Marje de ce commentaire! Un blog, même quand on voit le compteur des visites, cela ressemble souvent à la solitude du coureur de fond. Quand on se rend compte de temps en temps qu'on est moins seul qu'on le croit à penser ce qu'on pense, cela fait du bien. Alors encore merci de votre écho!

Écrit par : Thierry | 16/02/2010

Les commentaires sont fermés.