Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2010

Europe, ta maison brûle!

Je me targue d'avoir été des premiers à repérer l'incisif Paul Jorion alors qu'il habitait encore en Californie. Son blog - que vous trouverez dans ma liste - est d'une richesse assez exceptionnelle. Aujourd'hui, presque tous les experts, si on veut bien les croire, avaient annoncé la crise. Mais cherchez dans leurs écrits d'avant 2008 et vous aurez des doutes. Paul Jorion, lui, avait carrément écrit un livre sur le sujet et ce qu'il annonçait est arrivé. Le voilà maintenant qui met le doigt sur ce qui blesse. Non, nous n'avons pas sauvé la Grèce. L'orage s'amoncelle à l'horizon et non seulement il balaiera la patrie de Socrate, mais encore il s'apprête à emporter l'Irlande, l'Italie, l'Espagne et bientôt le Royaume-Uni. Allons-nous avoir le courage d'imposer la législation qui mette les communautés nationales à l'abri des spéculations d'un Goldman Sachs et de ses émules ? Franchement, j'en doute. La croyance à la toute puissance - et surtout la toute justesse - du marché a émasculé les intelligences politiques. On préfère mourir plutôt que paraître ridicule devant l'intelligentsia néolibérale américaine. Ce n'est pas le cas de Paul Jorion dans cette chronique à lire absolument:

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2993

Les commentaires sont fermés.