UA-110886234-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2009

Business as usual

Le New York Times constate que, face à la réforme de la santé poussée par Mr O, les fabricants de médicaments ont déjà augmenté leurs prix. Si ce n'est pas de la prédation... C'est la loi du marché ? Bien sûr! La nouvelle politique de santé solvabilise des besoins jusque là insolvables - ceux des pauvres qui étaient dans l'incapacité de se soigner - et le résultat c'est l'augmentation des prix. C'est mécanique, c'est juste, circulez il n'y a rien à voir. Ce qui est sûr, c'est que l'industrie pharmaceutique va s'enrichir et l'Etat s'appauvrir. Peut-être aussi les bénéficiaires de la réforme auront-ils accès à moins de médicaments que prévu.  

On peut pousser la réflexion vers des registres politiquement incorrects et se demander qui, dans ce système, se fait avoir en apparence - ou est complice. On peut aussi se demander quelle analogie il y a entre la réforme de la santé aux Etats-Unis et le plan de vaccination contre le virus H1N1 en France.

http://www.nytimes.com/2009/11/16/business/16drugprices.h...

22/09/2009

Démence précoce

Daté du 17 septembre 2009, je reçois ce soir un courrier de mon hypermarché préféré qui me dit ceci:

"Chère cliente, cher client,

Par soucis (sic) du respect des mesures préventives mises en place par le Ministère de la Santé concernant la Grippe A, qui préconise d'éviter les regroupements de personnes, cette année, notre soiréee "Foire aux vins" n'aura pas lieu.

Néanmoins, vous faites partie de nos clients privilégiés, c'est pourquoi, nous souhaitons vous offrir vendredi 25 octobre 2009 vos points de fidélité multipliés par 10 sur tous vos achats au rayon Vins et Champagnes".

Faudra m'expliquer comment l'affluence de chalands le vendredi soir ou, mieux, comme d'habitude, le samedi matin est moins dangereuse que la soirée dans les mêmes lieux qui a été annulée.

Je me demande à quoi on joue...

 

15/09/2009

Résister

 

Cette note figure désormais dans le recueil

Les ombres de la caverne

Editions Hermann, juillet 2011